sam 13 novembre . 20H

MUSTANG

+ THEO LAWRENCE
Présenté par La Cartonnerie
AdhérentUnique
10€
RéduitPrévente
13€
PleinPrévente / sur place
15€ / 19€
Réserver
MUSTANG

MUSTANG, c’est déjà plus d’une décennie de carrière : trois albums et une poignée d’EP, parfois en indé, parfois en major, à la croisée du rock and roll, de la pop, de l’électronique et de la chanson. Une œuvre encore trop méconnue du public, parfois source de malentendus, pas facile à ranger, mais toujours remarquée, toujours originale, et riche d’une collection de chansons qui passe avec succès l’épreuve du temps.

Pour ce groupe inclassable de la scène française, le titre “Memento Mori” sonne comme un baroud d’honneur, et c’est plein d’une énergie revancharde qu’on les retrouve enfin sur un quatrième album du même nom avec des titres accrocheurs tels que “Fils de Machin” ou “Pôle Emploi/Gueule de Bois”.

Il s’agit désormais de canaliser le talent du groupe autour de l’essentiel de ce qui fait son style : des riffs de guitare nerveux inspirés du rock and roll américain, des synthétiseurs teutoniques, du bidouillage sonore, une section rythmique funky et accidentée, et surtout la colonne vertébrale, le nerf de la guerre : de vraies chansons, bien foutues, aux textes toujours surprenants.




THEO LAWRENCE

Homemade Lemonade en 2018, avait dévoilé au monde le jeune Theo Lawrence, d’origine franco-canadienne et son groupe, The Hearts. Un premier album dense et hybride, au sépia bien vivace.

Sauce Piquante, son deuxième album, sans les Hearts, attendra l’automne 2019 pour exister. Ce disque chante le temps, celui qui passe, celui qui a été et celui qui vient, celui aussi qui s’écoule loin de la réalité. Il évoque les regrets, les possibles et les apparitions. C’est aussi un disque sur l’amour, les choses qui sont et ne sont plus, qu’on a et que l’on perd. Et comment vivre, l’âme oscillant entre ces deux dimensions. Voilà à quoi servent les chansons. « Si je rentre dans un bar, quelle musique je rêve d’entendre ? Je crois que sur ce disque, il y a quelques chansons qui s’approchent de cet état d’esprit là… Écrire des chansons qui sont vivantes, qui donnent envie de danser, de s’oublier », dit Theo.