sam 05 décembre . 20H

CHARABIA FESTIVAL : DIONYSOS

+ 1ÈRE PARTIE
Présenté par La Cartonnerie, Barcella, Ulysse Maison D'Artistes & Auguri Productions
#Chanson#Rock
AdhérentUnique
21€
RéduitPrévente
24€
PleinPrévente / sur place
26€ / 30€

Pas de vente en places assises excepté pour les personnes à mobilité réduite.

Réserver
DIONYSOS

À Paris, sur les quais de Seine, est amarré le “Flower Burger”, un bateau-resto-disco cabinet de curiosités qui sert des burgers aux fleurs et traverse “Une sirène à Paris”, le dernier roman de Mathias Malzieu. Ce bateau est une péniche, qui permet de partir loin et de transporter de grandes quantités de marchandises. Par exemple, des histoires, des métaphores. Pour Mathias, ce bateau, c’est DIONYSOS. Le groupe qu’il emmène (et qui l’emmène) depuis 25 ans, pour les grandes croisières comme à travers les tempêtes. “Les fantômes de mes souvenirs sont accoudés au comptoir, je vais leur servir à boire, un cocktail de mélancolie et de joie”, chante Mathias dans “Flower Burger”, la chanson qui s’appelle ainsi sur “Surpriser” le nouvel album de Dionysos. Et d’ailleurs, ce n’est pas vraiment (ou seulement) Mathias qui chante, car il a écrit la chanson en se glissant dans la peau de Gaspard Snow, le personnage principal du livre. Gaspard est surprisier, et même le dernier des surprisiers. Sachant que le métier de surprisier consiste à transformer ses rêves en réalité. Le “Flower Burger”, c’est Dionysos. Et Gaspard Snow, c’est un peu beaucoup Mathias Malzieu.