sam 13 mars . 20H

FAKEAR

+ 1ÈRE PARTIE
Présenté par La Cartonnerie & AEG
#Electro
AdhérentUnique
20€
RéduitPrévente
23€
PleinPrévente / sur place
25€/29€
Réserver
FAKEAR

Quand il a quitté le canton montagneux de Vaud, en Suisse, l’année dernière, FAKEAR n’imaginait pas que son univers musical serait ainsi chamboulé. Il est encore ce jeune homme élancé qui vit en t-shirt blanc XL et fait des références geek au milieu de ses phrases. Mais un parfum neuf flotte sur “Everything Will Grow Again” (dont le premier single, “Carrie” est sorti courant avril 2020), son troisième long-format. Fakear y fusionne les styles avec une épaisseur nouvelle, tend des perches à Floating Points et Jon Hopkins, et s’amuse des accidents sonores de ses synthés modulaires.

Le murmure des synthétiseurs Jupiter-8 et le Matrix Brute est omniprésent sur les 11 plages de cet album. Son éternelle communion avec la nature, d’où il puise son inspiration depuis ses débuts, et ses accords acoustiques typiques du style Fakear se retrouvent encore sur des titres comme “Together” ou “Sekoia”. Tout un pan de l’album est résolument orienté club, avec « Structurized« , et s’ouvre sur un monde de nappes analogiques proches de Mount Kimbie ou Moderat dans “Linked”.

L’installation qu’il a prévu pour ses performances lives, mélange de LED, de machines et de totems succède à son précédent format concert où il était entouré de musiciens. Manière de revenir à un exercice solitaire, plus club, qui illustre la croisée des chemins dans laquelle se trouve Fakear avec “Everything Will Grow Again”. Comme l’indique ce titre, l’album évoque un espoir presque post-apocalyptique, celui qui veut que, peu importe les événements ou la souffrance, toute chose se renouvelle, évolue, et retrouve l’équilibre.